Accueil du site / Insémination / L’insémination / Le choix des chèvres à inséminer
Critères physiologiques et "Suivi de Reproduction Sélection"

Les femelles retenues pour être inséminées doivent avant tout être choisies sur critères physiologiques, avant même d’envisager les aspects génétiques. Les éleveurs adhérents du Contrôle Laitier Officiel disposent à cette fin du Suivi de Reproduction Sélection, sur lequel les femelles les plus aptes à être inséminées sont repérées par la mention IA ou IA+.

JPG - 137.5 ko
Echographies effectuées avant le chantier d’IA pour écarter les femelles pseudogestantes
Capgènes - Droits réservés

Si toutefois les femelles IA ou IA+ sont en nombre insuffisant, nous conseillons de compléter le lot par des femelles SN ou SN+ qualifiées. Il est alors important de respecter strictement un intervalle d’un an entre la date prévue d’IA et la date de dernière fécondation.

JPG - 67.5 ko
Détection des chaleurs avec un bouc muni d’un tablier marqueur
Capgènes - Droits réservés

Il est également conseillé d’éviter :

  • Les chèvres en état de pseudogestation
  • Les chèvres adultes non fécondées ou avortées à la campagne de reproduction précédente
  • Les chèvres ayant moins de 170 jours de lactation au début du traitement d’induction de l’oestrus
  • Les chèvres de plus de 5 ans
  • De réaliser plus d’un traitement hormonal par an et par chèvre
  • D’inséminer les chèvres non venues en chaleurs dans les 30 heures après le retrait de l’éponge
JPG - 52 ko
Echographie d’une femelle en état de pseudogestation
Capgènes - Droits réservés
JPG - 70.9 ko
Echographie d’une femelle vide
Capgènes - Droits réservés