Le jeudi 22 avril 2021 s’est tenu en visio-conférence notre assemblée annuelle. Un temps fort partagé par une trentaine de participants, qui fut l’occasion d’échanger sur les différents dossiers.

  • Commission Ressources Génétiques :
    • Présentation de la thèse de Laure Denoyelle : Mécanismes génétiques et épigénétiques sous-jacents aux relations phénotype – environnement chez les petits ruminants
  • Commission Gènes Avenir :
    • Présentation du cadre stratégique du projet 2021/2028
  • Commission Recherche et Développement :
    • Focus sur trois projets de recherche, TEPACAP (résistance parasitisme), PRESAGE (anomalies génétiques) et MALO (longévité)
  • Commission Entreprise de Sélection :
    • Mise en place de la double quarantaine et nouveau process de lavage de la semence
  • Commission Collecte de Phénotypes :
    • Déploiement du système de management de la qualité sur le contrôle de performance
  • Commission Commerce International :
    • Mission d’expertise aux Pays-Bas

Les présentations des différentes commissions ont permis de montrer que malgré les difficultés liées au contexte COVID, Capgènes et toute la filière Caprine ont su relever le défi en s’adaptant pour maximiser la réussite des différents chantiers et tirer un bilan positif de l’exercice écoulé.

Vous pouvez télécharger le rapport d’activité technique en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Rapport d’activité 2019-2020

François PERRIN pour sa dernière Assemblée Générale, après 19 ans de présidence vous transmet le flambeau par ces quelques mots :

Nous voici arrivés en 2021, le monde bouge  et celui de l’élevage n’y échappe pas. La prise de conscience écologique, les demandes sociétales nous obligent à nous remettre en cause en tant qu’éleveurs. Nous sommes de moins en moins nombreux et pour s’adapter, nos structures se regroupent par métier ou par territoire.

Quel sera l’avenir ?

A vous de le construire en tenant compte du contexte. Je ne doute pas que Capgènes, garant d’une identité caprine forte, avec l’ensemble de ses adhérents, saura proposer les services qu’attendent les éleveurs de chèvres. Son rôle restera de stimuler et d’accompagner les innovations d’où qu’elles viennent et de veiller à leur partage sur l’ensemble du territoire national.

François PERRIN, Président de Capgènes